Trésor de Ozieri
Histoire, Culture et Nature au milieu de la Sardaigne

Ozieri est une petite ville qui jouit d'une favorable position collinaire qui domine une vaste plaine ou le travail de l'homme cohabite avec la nature encore incontaminé. L'environment, les monuments et òes particularités architectoniques du centre historique de Ozieri témoignent une culture qui déjà pendant le Néolithique, il y a 5000, s'est distingué pour l'important site archéologique des Grottes de S. Michel (Grotte di S. Michele) visitée par nombreux touristes, ou furent crées des fameux vases exposés dans le Musée Archéologique de la ville, au près du caractéristique Ancien Couvent des Clarisse. Le Musée possède très interessantes pièces archéologiques, des bronzes et une riche collection numismatique. Nombreux sont les sites archéologiques dans le territoire : Domus de Janas (maison des Fées), Tombe dei Giganti (Tombes des Géants) Dolmen, Pozzi sacri (Puits sacré). Plus de 100 nouraghes témoignent que ces lieux étaient remarquablement populés à l'epoque. En particulier le nouraghe Burghidu est un example remarquable

pour sa complexe structure à trois tours qui encore s'élève sur la plaine environnant. Quant au Periode Roman il ne faut pas oublié le Pont'Ezzu (Pont Vieux) un pont encore en bon état de conservation utilisé jusqu'aux années 50.
Milliers de touristes visitent toutes les années la Basilique Roman de S. Antioco di Bisarcio (XIIeme siècle) une des plus importantes et mieux conservées en Sardaigne. 
Et aussi très interessant le système des musées comprennent à côté du Musée Archéologique, le Museo d'Arte sacra (Musée d'Art sacré en voie de préparation) avec des pièces archéologique précieuses comme les Polyptiques (Retabli : des tableaux en bois avec des paintures qui s'alternent à des statues) du 500 de un artiste connu comme le Maestro d'Ozieri. Le Museo dell'arte Molitoria e della Panificazione (Musée de l'Art Meunière et del Panification), le Centro di Documentazione della Lingua Sarda (Centre de Documentation de la Langue Sarde), le Antico Convento di S. Francesco (Ancien Couvent de S. Francesco), le Museo all'aperto di Arte Contemporanea (Musée en plein air d'Art Contemporaine) avec le grand Prométhée par Aligi Sassu.
Le centre historique de Ozieri est caractérisé par des étroites ruelles, escaliers places ou se lèvent les anciens Palais des nobles familles espagnoles, rendus précieux par les typiques Altane (Terrasse-belvédère). Parmi ces demeures se distingue la maison natale de Francesco Ignazio Mannu, auteur du célèbre hymne " Procurade e moderare " connue comme la Marseillaise Sarde. D'intérêt historique les églises, en particulier le Dôme, l'église de Santa Lucia (avec le précieux crucifix au trait dolents) et l'église des frères Capucins ou sont gardées les reliques de S. Valentin.
Pour ce qui concerne la culture, Ozieri est considéré en Sardaigne un point de repère pour la Langue, Littérature, la poésie et la musique sardes. Ici en effet ont lieux des Prix régional de poésie et des manifestation musicales de chœurs et chants typiques, en particulier à la moitié de Septembre. Ozieri est connue aussi pour sa importante production de cheptel. Les meilleurs bovinés viennent présentés à la Foire Provinciale qui se déroule en Avril. Particulièrement interessant est l'élevage de chevaux sélectionnés pour les courses au galop qui ont lieux à l'hippodrome situé dans le village qui s'appelle Chilivani.

LA NATURE : rare espéce de flore et faune

 


L'environment dans le quel Ozieri est situé est encore incontaminé. 
Dans les steppes del la plaine, parmi les chardons, scilles, artichauts sauvages, orchidées et asphodèles vivent encore des espèces autochtones, par example, le " tiligugu " (un lézard) ou bien des espèces estinguées dans la plupart d'Italie et très rare aussi en Europe, comme l'outarde à la collerette et l'œdicnème. Il n'est pas rare d'apercevoir aussi les grues, cicognes, faucons de palus. En Printemps nombreux hirondelles, guêpiers et huppes animent les champs avec leur vols bariolé.

 
Le visite guidée


Demandez une visite guidé entre l’histoire et la culture de la Sardaigne authentique


Basilique de S.Antioco di Bisarcio
Grottes de San Michele
Musée Archéologique chez l’Ancien 
  Couvent des Clarisse

Museo d'Arte Sacra (in allestimento)
Nuraghe Burghidu
Museé en plein air d'art moderne
  avec le grand Promethée par Aligi Sassu

Églises, rues et places du centre historique
 

Dans le lac Coghinas, qui s'étende sur les champs avec courbes pittoresques vivent carpes, perches(destinées à la pêche sportive) et nombreux oiseaux aquatiques : hérons, garzettes, grèbes, foulques et plusieurs espèces de canards. C'est absolument spectaculaire la vision du rare faucon pêcheur qui plonge à pic sur l'eau pour capturer les poissons. Malgré en Sardaigne il a été declaré éteint, ce oiseau de proie est un visiteur habituel du lac.
Intéressants excursions peuvent être organisée aussi au proche bois de Monte Littu et de Sa Fraigada. Un paysage ravissant et frais ou jaillis des sources de eau appreciée par sa légèreté. 
Dans le fond des bois de chêne-liège, rouvre, houx et conifères vive le très rare Autour Sarde, une sous-espèce du puissant rapace européen specialisé dans la chasse parmi les arbres. Un autre rare habitant est le lérot sarde, un petit et sympathique rongeur.